Il y a quelques jours, les températures sont montées brutalement. Si la chaleur est bien agréable, un réchauffement très rapide de l’air est aussi annonciateur d’orages potentiels. Et les orages, les chiens en ont peur, tout comme certains humains, d’ailleurs… Alors, quelle conduite adopter pour protéger au mieux votre animal de compagnie en cas d’orage ?

 

Des manifestations de peur bien naturelles

Éclairs et coups de tonnerre ne sont pas communs, et sont spectaculaires et particulièrement bruyants. Le bruit du tonnerre est extrêmement fort, il est soit très bref et très intense, soit s’étale sur de longues secondes, faisant vibrer murs et meubles. Au bruit assourdissant sont associées des décharges de lumière, elles aussi imprévisibles, impressionnantes et inhabituelles. La force de ce déchaînement peut légitimement stresser et agiter votre animal. Parmi les manifestations de cette peur, on peut repérer que votre chien se met à gémir, ou à aboyer, voire à hurler, ou encore à gratter. Il peut tourner en rond, chercher à monter sur tout ce qui se trouve à sa portée, ou à se cacher sous un meuble (un lit, une table, son couchage habituel…), ou, au contraire, se coller à son propriétaire. Vous pourrez aussi constater que sa respiration et son rythme cardiaque s’accélèrent, ou encore qu’il transpire (vous le repérerez au niveau des coussinets) ou se met à saliver. Ce sont des réactions naturelles, compréhensibles, que l’animal soit confronté pour la première fois à ces phénomènes, ou qu’au contraire, ils lui remémorent un épisode précédent. 

 

Des solutions pour rassurer votre animal

Néanmoins, vous pouvez aider votre animal à maîtriser cette peur, progressivement. Il vous faudra miser sur le temps, et faire preuve d’observation et de psychologie.

 Une première piste est la socialisation. Plus le jeune chien aura été habitué à côtoyer d’autres animaux et un grand nombre d’êtres humains, plus il aura été exposé à des situations diverses, à des stimuli en tous genres, à des bruits, à des réactions. Ainsi, les bruits l’effraieront moins. L’éducation peut commencer très tôt. Elle participera à mettre l’animal en confiance.

 Une seconde piste est la désensibilisation. Il s’agit là de démystifier auprès de l’animal ce qui accompagne l’orage : coups de tonnerre sourds, ondes sonores auxquelles l’animal est sensible, éclairs stridents, foudre, vent violent, voire pluies brutales. On pourra par exemple diffuser à l’animal des enregistrements sonores d’orage, dont on augmentera le son progressivement, alors que le propriétaire est présent et joue avec son animal, l’encourage, le caresse, le récompense. Au besoin, n’hésitez pas à faire appel à l’expertise d’un comportementaliste canin de Two Tails. Vous trouverez aussi dans nos boutiques ou via notre e-shop une gamme de produits permettant à l’animal de se relaxer et de l'aider à se désensibiliser de ce qui le stresse. Vous pourrez demander conseil à nos équipes.

 Ainsi, la peur de l’orage que ressent votre animal n’est pas une fatalité. La relation de confiance que met en place le propriétaire contribue, au fil du temps, à procurer un sentiment de protection à votre chien. Le jour J, votre présence, votre voix, vos caresses participeront à le calmer. Et des techniques existent pour aller plus loin dans la prise en charge de la crainte de l’orage. Ne laissez pas votre compagnon démuni !

Commentaires (0)

Afin de faciliter vos achats et de disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies et nous assurons la protection de vos données.