Comment protéger son chien du froid

L’hiver approche et un grand nombre d’entre vous se demande s’il est réellement nécessaire de protéger son chien du froid. Bien entendu c’est le cas, mais comment savoir si son chien à froid ? Quels sont les chiens les plus exposés ? Est-ce qu’un simple manteau est suffisant ?


Vous vous en doutez, chaque chien à sa propre sensibilité aux changements climatiques. Lorsqu’il fait froid, tous ne vont pas réagir de la même manière. Pourtant on observe qu’une grande partie des chiens ressentent de l’inconfort en deçà d’une température de 5°C.

Comment le froid se manifeste il chez le chien ?

Les chiens expriment leur inconfort face au froid de la manière suivante : grelottements, arrêts multiples et lenteur lors de balades, recroquevillement, poils hérissés, une envie de sortir quasi-inexistante.

S’il est vrai que le chien a une température corporelle légèrement supérieure à la nôtre il est tout de même sensible au froid. D’ailleurs, il peut être à l’origine d’irritations plus au moins grave et parfois même de maladie.

Voici quelques critères qui vous aideront à déterminer la résistance de votre chien par rapport au froid. En revanche, comprenez bien que résistant ne signifie pas invincible !


L’âge

L’âge est évidemment un critère qu’il ne faut pas négliger. Les chiens les plus jeunes (moins d’un an) et les seniors (comptez 7 ans pour un grand chien, 12 ans pour un chien de petite taille) sont davantage exposés aux risques liés au froid.


Le type de poil

Les poils du chien agissent comme un isolant. Les chiens dotés d’un sous-poil comme le labrador par exemple sont plus résistants que les autres. Ceux qui sont sans poils, comme le Xoloitzcuintle ou chien nu du Mexique, sont particulièrement vulnérables. De la même manière les chiens à poils longs sont plus résistants que les chiens à poils courts.


L’importance de la couche lipidique

Enfin, attention de ne pas trop laver votre chien s’il est régulièrement exposé au froid. Dans un article précèdent nous expliquions que lorsqu’on lave son chien, cela a tendance à détériorer sa couche lipidique pendant quelques jours (vous savez ! cette couche qui le protège des agressions extérieurs). Or cette couche lipidique agit comme un imperméabilisant qui régule et maintien la température corporelle, et elle met quelques jours après un toilettage pour se reconstituer. Il faudra donc être vigilant si votre chien à récemment été lavé.


De ses habitudes

Les chiens aussi savent s’adapter, c’est pourquoi leur résistance sera aussi affectée par leurs habitudes. Un chien qui est habitué à l’extérieur sera un peu plus résistant. Il reste pour autant nécessaire d’adapter son habitacle aux chutes de température, il ne fait pas 5°C tous les jours.


De son alimentation et de son poids

Un chien un peu gras est souvent moins sensible au froid, car la couche graisseuse le protège mieux que les autres. En revanche attention à la malbouffe ! Celle-ci peut rendre votre chien plus vulnérable, car oui, s’il a des carences en vitamines ou en nutriments, il est possible qu’il soit plus sensible au froid que d’autres. Comme d’habitude nous vous recommandons une alimentation saine et équilibrée.


Comment protéger efficacement mon chien ?

Le vêtement

Le fait d’habiller votre chien contribue à conserver sa chaleur corporelle. Que ce soit avec un pull, un imperméable ou encore une doudoune, tous les moyens ont leurs vertus.
Moins connu mais pourtant également efficace, le bonnet et l’écharpe. Vous l’aurez compris, le but est le même, couvrir pour conserver la chaleur.


Protéger ses coussinets et prendre soin de sa truffe

Si la protection du corps de votre chien est une évidence, les pattes le sont étonnamment moins, pourtant c’est une zone très sensible, particulièrement lorsqu’il neige et ou que le sol est déneigé avec du sel. En effet, La neige peut former des microcristaux qui causeront des microcoupures aux coussinets de votre chien. Combinez cela avec le sel que nous retrouvons parfois sur nos chaussées pour éviter de glisser et vous obtiendrez des crevasses… Là aussi, les pattes peuvent être couvertes à l’aide de chaussons / bottines anti-dérapantes et les coussinets régulièrement massé à l’aide de produits hydratants spécialisés.

Autre point sensible, la truffe, souvent sous la neige, elle est sujette à des assèchements et des irritations. Pour pallier ces risques Two Tails recommande l’usage de baumes spécialisés.

Le froid n’a rien d’anodin pour nos amis les chiens, il est nécessaire de veiller à leurs bien-être comme au votre. Des vêtements bien chauds, des soins adaptées, une bonne alimentation et votre compagnie sera tout ce dont votre chien aura besoin pour être protégé du froid.

Articles similaires

Mon chien détruit tout en mon absence ! Que dois-je faire ?

Mon chien détruit tout en mon absence ! Que dois-je faire ?

Lors de ma présence en boutique j’entends beaucoup de gens me demander pourquoi leur chien détruit leurs affaires lorsqu’ils
Éduquer son chien oui ! comment ?

Éduquer son chien oui ! comment ?

Qu'est ce que le renforcement positif ? Comment doit-on s'y prendre ? Quels sont les avantages de cette méthode vs. les
Comment bien choisir son chiot

Comment bien choisir son chiot

Bien choisir son futur compagnon peut s’avérer être un exercice délicat. Un chien n’est pas un objet, c’est un compagnon fidèle

Produits associés